Plaisanterie

Download PDF

Il y a quelques semaines, j’ai eu une discussion avec mon chef et il fallait que je fasse ça:

DSC_0154Je fais bien le panneau cycliste ?

Le puristes auront remarqué que les cales ne sont pas enclenchées mais bon c’est pour la photo. Avec ma femme (derrière l’appareil) on s’est quand même demandé ce qu’aurait pu penser un cycliste qui serait passé ?

Download PDF

Vive le velotaf

Download PDF

C’est juste pour dire que le matin c’est vraiment génial de pouvoir aller au boulot en vélo. Non seulement ça fait faire de l’exercice physique, ça contribue un petit peu à mon entraînement et ça me permet de créer une coupure franche entre la vie professionnelle et la vie familiale.

Je ne peux m’empêcher de partager une petite photo prise ce matin sur le trajet. Le soleil se lève et la brume se lève sous l’effet de la chaleur. Que du bonheur à vélo  Big Smile !

20140722_071218

Y’a pire comme environnement vous ne trouvez pas ?

Download PDF

La forme revient…

Download PDF

smileybofLe régime que je suis en train de m’appliquer commence à porter ses fruits !

Il y a quelque temps j’avais ressenti une grosse fatigue et pédaler devenait difficile tout comme la vie de tous les jours. J’étais toujours fatigué.

J’ai pris quelques mesures simples pour remédier au problème et cela fait maintenant un peu plus d’une semaine que je m’y tiens.

Je rentre moins fatigué du boulot et je suis un peu plus à l’écoute de ma famille. Ça détend l’atmosphère à la maison et tout le monde ne s’en porte que mieux. C’est cool  Big Smile !

Le matin, je suis plus frais et le soir j’ai de l’énergie. Toutefois, je sais que ce n’est pas encore gagné et je lutte tous les jours pour ne pas forcer et rattraper (tout du moins essayer) le cycliste devant moi  Frown (OK, j’ai le mal du cycliste mais bon je me soigne Wink ).

Bref, je me forge du caractère tout en me refaisant une santé. Vivement les vacances que je puisse allonger les sorties et partager ça avec ma femme. Cette perspective me donne le moral et contribue certainement à l’amélioration de ma condition physique. Il va falloir voir si ma préparation pour l’objectif « vacances » va être bonne et surtout vais-je arriver en bonne forme au bon moment ?

Download PDF

Un weekend blanc

Download PDF

Comme je le soulignais dans un précédent article, en ce moment je suis cramé.

Les derniers jours de boulot, je me suis attelé à rouler tranquillement. Cela donne un chrono à environ plus trois minutes par rapport à d’habitude. Mais la fatigue de fin de journée est moindre. Je le ressens bien !

Ce weekend, nous recevons des amis. Ce sera donc un weekend blanc, sans vélo pour profiter des amis et de la famille. Le vélo n’est jamais bien loin (dans la maison, sur l’ordinateur ou à la télé…). Une belle journée pour les coureurs français du tour de France entre parenthèses.

Pour moi, ça commence à aller un peu mieux. Je récupère un peu et les trois jours (weekend plus le 14 juillet) de repos sont les bienvenus.

La récupération physique commence mais la « déconnexion » du boulot est presque là en ce deuxième jour de repos (elle n’est pas totale mais elle commence). Donc demain ça devrait être cool et le repos psychologique devrait arriver.

Donc au sprint intermédiaire vers la récupération, je me positionne pas mal même si ça aurait pu être mieux (encore mon esprit sportif du toujours mieux, toujours plus).

Ensuite, il faudra tenir environ trois semaines avant les vacances et j’espère une déconnexion totale.

La perspective de vacances où il est possible de dormir, de faire du vélo tout en profitant de la famille me fait tenir et m’encourage. Pour couronner le tout j’ai encore dans la tête les images de l’Ariégeoise où le temps était superbe, l’organisation excellente et le moment inoubliable !

Download PDF

Vivement les vacances…

Download PDF

smileybofTout est dans le titre !

En ce moment je traverse une passe difficile. Je suis fatigué, complètement éclaté !

J’en viens même à chuter à l’arrêt après avoir oublié de déchausser. C’est de la mécanique, quand en vélo on est à l’arrêt et qu’on a des cales. On finit généralement par terre.

Ça c’est le constat mais l’important c’est de savoir comment je vais faire pour me sortir de cette mauvaise passe. Je sais que c’est un sujet sur lequel beaucoup de cyclistes se posent des questions. C’est donc pour essayer de comprendre et permettre d’analyser la manière dont je vais m’en sortir (parce que je vais m’en sortir c’est certain) pour mieux rebondir.

Tous les jours je fais mes aller-retour au boulot en vélo. Cela me donne 26km par jour.

J’ai un début de piste qui expliquerait pourquoi je suis cramé : le boulot mais surtout des retours le soir à fond les manettes (je passe sur les raisons plus ou moins valables).

Aujourd’hui, je décide de maintenir mes aller-retour au boulot en vélo qui de toute façon ne me fatigueront pas plus que si je faisais en voiture. Par contre, il faut que je fasse preuve de caractère en roulant moins vite afin d’économiser de l’énergie.

En parallèle, je vais essayer de dormir un peu plus car j’ai observé que j’ai réduit inconsciemment ma durée de sommeil.

La dernière fois que j’ai eu un passage à vide comme celui-là ça avait suffi. Je croise les doigts pour que ces deux mesures simples me permettent de retrouver mes forces.

Si vous avez des conseils, laissez moi un commentaire.

Download PDF